FANDOM



Ça, c'est Beurk... À douze jours au Nord du Désespoir, et quelques degrés à l'Est d'un Froid-de-canard... Ancré solidement sur le méridien de la Misère ! Mon village. En un mot, malaise. Et sept générations y ont déjà vu le jour, pourtant, toutes les maisons sont neuves. Beurk : sa pêche, sa chasse, et ses merveilleux couchers de soleil. La seule fausse note, c'est les bestioles. Ailleurs, les gens ont des souris ou des moustiques. Nous, on a des... dragons.
  Harold  


Dragons est un film d'animation américain basé sur la série de livres Harold et les dragons de Cressida Cowell. Le film a été écrit et réalisé par Chris Sanders et Dean DeBlois. Le film est sorti le 26 mars 2010 aux États-Unis et le 31 mars 2010 en France. Il est produit par les studios DreamWorks Animation et Paramount Pictures et a reçu des critiques très positive en plus de son énorme succès au box-office. Ce succès a permis à Dreamworks de développer une franchise qui compte 3 séries animées, de multiples jeux vidéos et deux suites au cinéma.

Synopsis Modifier

Sur l'île de Beurk, le sport favori des habitants est la chasse aux dragons qui les attaquent sans cesse et volent leurs moutons. Harold est un jeune viking créatif et intelligent mais aussi assez petit et frêle, bref, l'exact opposé de son père, Stoïk, le chef de la tribu et un guerrier expérimenté. Un jour, Harold décide de prouver à tous qu'il est capable, lui aussi, de combattre les dragons. Avec une arme qu'il a lui-même fabriquée, il arrive à blesser en plein vol un Furie Nocturne, un dragon que personne n'avait encore réussi à vaincre. Harold part alors à la recherche de l'animal qui s'est écrasé dans la forêt. Sa rencontre avec le dragon va alors remettre en question tout ce qu'il croyait savoir sur ces créatures.

Résumé détaillé Modifier

Dragons est centré sur un adolescent Viking nommé Harold Horrib' Haddock III qui vit sur l'Île de Beurk avec le reste de sa tribu. Au cours des sept dernières générations, Beurk a été continuellement attaqué et pillé par des dragons de toutes espèces, déclenchant une guerre entre eux et la tribu. Comme tous les autres jeunes Viking de Beurk, Harold rêve de combattre et tuer un dragon afin d'être considéré comme un vrai Viking. Cependant, il est petit et frêle pour un Viking de son âge, et peut à peine soulever et utiliser des armes traditionnelles Viking et a même tendance à provoquer des accidents. Son père est Stoïk la Brute, qui est également le chef de la tribu, essaie de garder Harold loin de tout danger.

Au cours d'une attaque sur le village, alors qu’il travaillait à la forge avec Gueulfor, Harold décide de capturer un dragon en utilisant ses propres méthodes plutôt que l’habituel brutalité Viking. À l'aide d'un bolas tiré d'un canon qu'il a conçu et construit lui-même, Harold parvient à toucher une des créatures, qu’il suspecte être un Furie Nocturne, un dragon ne ratant jamais sa cible et que personne n’a jamais vu. Mais sa joie est de courte durée lorsqu’il s’aperçoit de la présence d’un Cauchemar Monstrueux dans son dos. Après quelques destructions causées par celui-ci, Stoïk la Brute finit par faire fuir le dragon. Harold essaie d’expliquer qu’il a réussie à capturer un furie nocturne, mais son père, furieux des destructions causés par le cauchemar monstrueux à cause d’Harold ne l’écoute.

Plus tard, une fois seul dans sa maison, alors que son père discute avec Gueulfor du comportement de Harold et de la façon d’en faire un vrai viking, le jeune viking se rend dans la forêt afin de ramener le cœur du furie nocturne comme preuve à Stoïk. Pendant ce temps, son père discute avec Gueulfor du comportement de Harold et de la façon d’en faire un vrai viking, le forgeron finit par convaincre Stoïk de faire suivre à Harold la formation de tueur de dragons. Puis le chef viking s’en va préparer son expédition vers le légendaire Nid des dragons.

Après quelques minutes à chercher dans la forêt, Harold finit par trouver le Furie Nocturne qui s’est écrasé, car emmêler dans le bolas lancer par le jeune viking. Mais une fois le couteau tiré, prêt à abattre la créature, Harold ne peut se résoudre à tuer le dragon dont il lit la peur dans les yeux. Il se décide donc à libérer la dragon, et une fois les cordes coupées, le furie nocturne bondit sur lui et l’immobilise au sol. Les rôles sont maintenant inversés et Harold est clairement terrifié, alors que le viking pensait que la bête allait lui donner le coup de grâce, celle-ci se contente de rugir et tente de s’envoler, mais s’écrase un peu plus loin.

Le lendemain, le premier jour de sa formation de tueur de dragon, les autres jeunes viking de la formation se moquent de lui et pensent qu’il n’a pas sa place ici. Durant l’entraînement il manque de se faire tuer par un Gronk, et aurait finit complètement brûler, si Gueulfor n’était pas intervenu. Le forgeron prononça alors ces mots : « Un dragon essaiera dans tous les cas, tous les cas, de vous tuer ». Harold, intriguer par la contradiction entre les propos de Gueulfort et le comportement du dragon décide de retourner voir le furie nocturne dans la forêt.

Après avoir suivi le chemin vers lequel le dragon s’était envolé, Harold le trouva dans un gouffre possédant un petit lac et décida de l’observer afin de recueillir des informations sur cette espèce méconnue. Mais lorsqu’il eut finit de dessiner le Furie, il s’aperçut que la moitié de la queue avait été arrachée empêchant ainsi le dragon de bien voler et de quitter le gouffre.

Plus tard dans la soirée, Harold lit le Manuel des Dragons, dans l'espoir d'en savoir plus sur la créature, mais le livre ne contient que l’information suivante à propos du Furie Nocturne : « Votre seule chance est de vous cacher et de prier pour qu’il ne vous trouve pas ».

Après avoir à peine survécu à un Dragon Vipère lors de son entraînement, Harold tente de se rapprocher du Furie Nocturne en lui offrant un poisson. L'attitude du dragon, sur ses gardes après avoir repéré son couteau de ceinture, s'améliore considérablement après que le jeune viking l'ai jeté dans la crique pour montrer ses bonnes intentions. Le dragon attrape le poisson à l’aide de ses dents rétractables qui lui vaudront le nom de « Krokmou » et en régurgite une partie pour le partager avec Harold. Pour établir un lien avec ce dragon, le viking se voit obliger de prendre une bouchée du poisson crue et recouvert de bave, puis de l’avaler sous le regard attentif de Krokmou qui semblera essayer d’imiter un sourire. Cependant, ses tentatives pour toucher le Furie Nocturne le font voler de l'autre côté de la crique.

Un peu plus tard, alors qu'il tentait de dormir, le Furie Nocturne aperçoit Harold dessinant une tête de dragon dans la terre. Curieux, Krokmou tente de faire de même en arrachant une grosse branche d’arbre avec laquelle il trace des lignes dans le sol afin de représenter la tête de Harold. Le résultat ressemble plus à un gribouillis aléatoires et lorsque le jeune viking, intrigué, pose son pied sur une des lignes, le dragon se met à grogner. Harold rejoint alors le Furie au centre de son dessein en prenant garde à ne pas l’abîmer. Une fois suffisamment proche, il tente à nouveau de toucher le dragon mais celui-ci l’évite. Cependant une fois que Harold ait tendu la main, paume ouverte, yeux fermés, afin de laisser le choix au dragon, celui-ci y enfoui son museau.

Afin de permettre à Krokmou de voler, il décide de lui fabriquer la partie de la queue qu’il a perdu, mais après un premier essai, il s’aperçoit vite que son système a besoin d’une amélioration. Il effectue donc de nombreux tests au cours des quels il va apprendre de nombreuses choses sur les dragons, notamment la peur qu’on les dragons face aux anguilles, ce qui lui permettra de repousser un Hideux Braguettaure lors d’une séance de formation de tueur de dragons. Il se servira aussi de l’herbe aux dragons afin de mettre hors d’état de nuire un Gronk, il utilisera le rayon de lumière produit par un miroir pour mettre un Terreur Terrible en cage et fera s’écrouler un Dragon Vipère en le grattant sous le menton.

A la suite de ces exploits, Harold devint très populaire au près des vikings et des autres adolescents, seul Astrid Hofferson n’apprécie pas cela, jalousant la réussite de Harold. Celle-ci remarque cependant l’étrange comportement de Harold de partir après chaque session d’entraînement.

Stoïk revient de sa tentative infructueuse de trouver le nid des dragons et est très surpris d’entendre à quel point son fils réussit dans son entraînement de tueur de dragon. Peu de temps après, Harold réussit à voler avec Krokmou autour de l’île grâce à la dernière version de la queue et réalise, en s’amusant avec des Terreurs Terribles, à quel point les vikings sont ignorants au sujet des dragons.

Lorsque Stoïk voit Harold, il lui dit à quel point il est fier de lui et lui offre même un casque. Il dit avoir hâte de voir son fils dans l’épreuve finale où celui-ci aura l’honneur de tuer son premier dragon.

Dans l’arène, Astrid perd face à Harold lors d’une sorte de chasse au dragon, et c’est donc celui-ci qui devra tuer le dragon dans l’arène le lendemain. Mais Astrid, furieuse, suit Harold jusqu’au gouffre où se cache Krokmou qui avait l’intention de quitter l’île pour ne pas avoir à accomplir la tâche qui lui incombe le lendemain. Et alors que Astrid interroge Harold sur ses nouvelles compétences qu’il a acquis bien trop rapidement, Krokmou, prenant Astrid pour une menace tente de l’attaquer et expose ainsi la relation entre Harold et le dragon. Et alors que Astrid s’enfuie, dans une tentative de garder l’existence de Krokmou secrète, Harold emmène Astrid sur le sommet d’un arbre où il lui propose de monter sur le dos de Krokmou afin de lui montrer qu’il ne lui veut pas de mal. Astrid accepte à contrecœur son offre, mais le dragon, agacé, réalise des manœuvres de vol assez violentes. Après que Astrid admette qu’elle est désolé d’avoir voulu révéler l’existence du dragon, Krokmou, arrête ses acrobaties et les emmène dans un vol romantique apaisant au-dessus des nuages. A partir de ce moment, la vision d’Astrid sur les dragons change et elle vient à penser que Krokmou est incroyable. Les deux vikings sont surpris lorsque le dragon change de cap et vole aux côtés d’autres dragons transportant de la nourriture vers leur nid. Une fois là-bas, ils se cachent, Astrid et Harold découvrent allors que les dragons ne mangent pas cette nourriture mais la donnent à la Mort Rouge, un gigantesque dragon, sous peine d’être eux-même mangé.

Après avoir échappé au Nid et être rentré chez eux, Astrid veut en parler à Stoïk et au village, mais Harold refuse catégoriquement car il sait pertinemment que si son père découvrait l’existence de Krokmou, il le tuerait. Astrid finit par promettre de garder le secret et frappe Harold à l’épaule pour l’avoir « kidnappée » avant de l’embrasser sur la joue pour « tout le reste ».

Le lendemain, le test final commence, mais au lieu de tuer le Cauchemar Monstrueux qu’il a en face de lui, Harold tente de l’apprivoiser afin de prouver aux vikings que les dragons ne sont pas des créatures mauvaises. Cependant l’intervention de Stoïk effraie le dragon, qui se met alors à attaquer Harold. Krokmou, entendant les bruits du combat réussit à sortir du gouffre et se cours dans la forêt afin d’aider le jeune viking. Astrid entre dans l’arène dans le but de sauver Harold, mais ne parvient pas à combattre la créature. Et alors que Stoïk dit à Astrid de partir, Krokmou arrive dans l’arène et affronte le Cauchemar Monstrueux. Mais les vikings se précipitent à leur tour afin de capturer le Furie Nocturne qui se défend en retour, Harold ordonne à Krokmou de partir, mais celui-ci reste, voulant protéger son jeune maître. Finalement, Harold empêcha son dragon de faire feu sur son père et Krokmou fut submergé par le nombre de viking.

Peu après, alors que Harold tente d’expliquer à son père, furieux que son fils est pu se lier d’amitié avec l’ennemi, que les dragons ne sont pas les dangereuses créatures qu’elles paraissent être, il mentionne accidentellement le Nid des dragons et la manière d’y aller, à savoir être guider par un dragon. Il essaiera ensuite de dissuader son père d’y aller en lui parlant de la Mort Rouge, mais rien n’y fait, Stoïk ira au Nid, guidé par Krokmou.

Les vikings se préparent et partent combattre les dragons, gardant Krokmou enchaîné à bord d’un de leurs navires. Harold les regarde partir du port du village jusqu’au moment où Astrid le rejoint pour parler de la situation. Le jeune viking se plaint d’être le premier viking, après 3 siècles de tradition, à ne pas vouloir tuer de dragon, ce qui pousse Astrid à lui demander pourquoi il ne l’avait pas fait quand il était face à Krokmou la première fois. Celui-ci explique qu’il n’avait pas pu car il avait vu dans les yeux du dragon qu’il était aussi terrifié que lui. Astrid l’encourage ensuite à agir pour récupérer Krokmou, il trouvera une solution, qui est d’enseigner aux autres adolescents comment monter les dragons de l’arène afin de rejoindre le Nid des dragons.

Pendant ce temps, les vikings ont atteint le Nid grâce à Krokmou, et après avoir débarqué, ils se mettent à tirer à la catapulte sur le flanc de la montagne abritant le Nid, formant ainsi une ouverture. Une nuée de dragons s’enfuient alors de la grotte fuyant la Mort Rouge, énervée par le tir de catapulte, et mettant le feu à la flotte de Beurk, y compris le bateau où Krokmou est toujours enchaîné. Une fois le gigantesque dragon sortit du Nid, Stoïk se rend compte de l’erreur qu’il a commis en écoutant pas son fils. Avec Gueulfor, ils décident de se sacrifier pour laisser le temps aux autres de s’enfuir, heureusement, ils n’auront pas à le faire grâce à l’intervention de Harold et des nouveaux dragonniers. Et alors qu’il demande à ses amis d’attirer l’attention de la Mort Rouge, il se fait déposer par Astrid (chevauchant un Dragon Vipère) et plonge pour tenter de libérer Krokmou de ses chaînes. Mais celui-ci ne parvient pas à briser les liens qui retiennent son dragon et s’évanouit à cause du manque d’air. C’est alors que Stoïk se jette à l’eau et sauve Harold et Krokmou. Après s’être excusé auprès de son fils, il lui dit qu’il n’a pas à faire face au dragon, mais celui-ci lui répond : « On est des vikings, ça a toujours été un métier à risques », reprenant les paroles de son père du début du film.

En disant à Harold à quel point il est fier de l’avoir comme fils, Stoïk regarde celui-ci s’envoler sur le dos de Krokmou et se diriger vers la Mort Rouge. Tous les autres dragonniers n’étant désormais plus en état de se battre, le jeune viking se retrouve seul face au gigantesque dragon qu’il met en colère en le harcelant à l'aide des tirs de plasma de Krokmou. Il arrive ainsi à attirer la bête dans les nuages dont il va profiter pour se cacher et faire des attaques furtives, perçant quelques trous dans les ailes de la Mort Rouge. Dans la douleur et la colère, le géant lance un long jet de flamme tout autour de lui, embrasant au passage, le gouvernail artificiel de Krokmou.

Sachant qu’il leur reste peu de temps, Harold plonge en piquet, la Mort Rouge à sa poursuite. Lorsqu’il entend le bruit du gigantesque dragon préparant une boule de feu destinée à les faire frire, Harold attend le dernier moment, se retourne avec Krokmou et fait un tire plasma directement dans le gueule de la Mort Rouge, allumant prématurément le gaz y étant présent. Déconcentré par l’explosion, le géant ne remarque le sol que trop tard, et ses ailes déjà déchirées ne lui permettent pas de ralentir avant l’impact.

Alors que l’énorme dragon s’écrase à pleine vitesse et explose, le Furie Nocturne ne parvient pas à éviter la queue de la Mort Rouge. Harold, évanoui, est alors expulsé par la violence du choc et Krokmou fonce dans l’enfer du corps explosif de la Mort Rouge pour le sauver.

Après que la fumée de la bataille se soit dissipée, les vikings voient Krokmou ayant survécu mais avec son gouvernail détruit et sa selle vide et brûlée. Tout le monde pense que Harold a été tué dans l’explosion, réduisant Stoïk en larme. Il s’excuse, disant combien il est désolé de ne pas avoir écouté son fils. Krokmou, voyant cela, déploie ses ailes, révélant Harold inconscient mais bien vivant, protégé des flammes par la peau ignifugée de Krokmou.

Après quelques semaines, Harold se réveille dans son lit, Krokmou à ses côtés. En sortant du lit, il découvre qu’il a perdu son pied gauche et que celui-ci a été remplacé par une prothèse, sans doute fabriquée par Gueulfor. Krokmou aide Harold à sortir de la maison, et celui-ci découvre que les dragons sont dorénavant les bien venus sur Beurk. Il est accueilli comme un héro et Astrid le frappe pour « lui avoir fait peur » et l’embrasse pour « tout le reste ». Harold découvre que Gueulfor a aussi modifié la selle de Krokmou afin qu’il puisse le monter même avec une jambe en moins, et il se lance dans une course avec les autres dragonniers.

Casting Modifier

Voix françaises Modifier

Voix originales Modifier

Personnages dragons Modifier

Espèces de dragons Modifier

Lieux Modifier

Objets Modifier

Animaux Modifier

Bande originale Modifier

BO Dragons La bande originale de Dragons a été composée par John Powell.

Anecdotes Modifier

  • Il n'y a que sept espèces de dragons visibles dans le film, peut-être une référence au premier Jurassic Park où il n'y avait que sept espèces de dinosaures différentes.
  • Bien que basée sur le livre de Cressida Cowell, l'adaptation cinématographique de Dragons présente de nombreuses différences fondamentales dans le cadre et la façon dont les personnages sont représentés.
  • Le Terreur Terrible est un hommage aux dragons des livres de Cressida Cowell.
  • Krokmou apparaît brièvement dans la scène d'ouverture de DreamWorks
  • Lorsque Harold lit le Manuel des Dragons dans la Grande Salle, il est effrayé par un éclair. En regardant attentivement, on peut voir, par la suite, un des dragons du livre bouger pour renforcer le sentiment de peur.
  • Lorsque Krokmou amène Astrid et Harold au Nid des dragons, nous pouvons voir un Cauchemar Monstrueux transporter Gloria, l'hippopotame de Madagascar, un autre film de DreamWorks.
  • Harold et Stoïk disent tous deux : "J'ai fait ça". Harold, devant Krokmou à terre, Stoïk après la bataille contre la Mort Rouge quand il croit que son fils est mort.
  • Harold et Krokmou sont très semblable, du fait que tous deux ne participaient pas activement aux raids sur Beurk, Krokmou n'attaquait pas les troupeaux et se contentait de détruire les catapultes et Harold s'occupait de la forge. De plus, lors de leur rencontre, ils s'épargnent l'un l'autre, ce qui ne serait sûrement pas arrivé avec un autre dragon ou viking.

Différences avec le livre Modifier

  • Dans le livre, Krokmou n'a pas de dents, d'où son nom. Dans le film, il tire son nom de ses dents rétractables.
  • Dans le livre, Krokmou est un Dragon de Jardin, assez petit pour tenir sur l'épaule de Harold. Dans le film, c'est un Furie Nocturne, un dragon extrêmement rare et très intelligent, qui est assez grand pour permettre à Astrid et Harold de voler sur lui.
  • Dans le livre, la tradition est de former un dragon ou alors de s'exiler. Dans le film, tuer un dragon fait partie de la tradition.
  • Dans le livre, Varek est le meilleur ami de Harold et est maigre. Dans le film, il n'est pas ami avec Harold jusqu'à la fin du film et est plutôt joufflu.
  • Les Dragons communs sont remplacés par les Terreurs Terribles.
  • Dans le film, la Mort Verte est remplacée par la Mort Rouge.
  • Dans les livres, les dragons peuvent respirer sous l'eau. Dans le film, Krokmou se noie presque, ce qui signifie qu'ils n'ont pas de branchies comme dans la série de livres.
  • Dans les livres, les dragons sont considérés comme égoïstes et ingrats, mais cela ne semble pas être le cas dans le film.

Scènes coupées Modifier

Vidéos Modifier

NavigationModifier


Wiki-wordmark

Dragons (film) est également disponible dans d'autres langues.
Visitez ces pages si vous préférez lire le contenu des langues respectives :
DeutschEspañolРусскийPolskiItalianoPortuguês中文English
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .