/!\ Attention /!\

Le fort d'Eret, également connu sous le nom de port d'Eret, est un lieu introduit dans Dragons 2. Il apparaît plus tard comme un lieu consultable par Krokmou dans le jeu Dragons : L'Envol de Beurk.

Description officielle[modifier | modifier le wikicode]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Dragons 2[modifier | modifier le wikicode]

Le fort d'Eret était autrefois un avant-poste prospère permettant aux trappeurs d'échanger et d'envoyer des dragons à Drago Poing-Sanglant, avec des quais pour les navires, des cages pour abriter les dragons captifs et des armes. Il y a même des quais surélevés pour que les archers puissent tirer. Mais depuis l'attaque de l'Ice Beast de Valka, le fort a été réduit à des éclats et des pics de glace. Eret et ses camarades trappeurs y résident depuis le début du deuxième film, prêts à attaquer tout dragon ou cavalier qui passe.

Les Beurkiens l'ont découvert pour la première fois lorsque Harold et Astrid ont remarqué de la fumée au loin de Dessous de Bras qui Démange et allaient enquêter. Sans le savoir, ils tombent dans les pièges des trappeurs de dragons et Tempête est attrapée. Eret fait sa première apparition ici et accuse le duo d'être impliqué avec le dragonnier, Valka, qui a détruit le fort. Heureusement, Krokmou explose les pics de glace, laissant le temps à Harold et à Astrid de libérer Tempête et ils s'échappent tous.

Jeux[modifier | modifier le wikicode]

Dragons : L'Envol de Beurk[modifier | modifier le wikicode]

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • Basé sur les images vues dans Dragons 3 : Le monde caché, le fort d'Eret est situé dans les régions les plus septentrionales de la Norvège, à savoir dans le comté de Troms.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Navigation[modifier | modifier le wikicode]

Wiki-wordmark.png

Fort d'Eret est également disponible dans d'autres langues.
Visitez ces pages si vous préférez lire le contenu des langues respectives :
DeutschРусскийPolskiEnglish
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.