Dans ces pages se trouvent les créatures les plus incroyables qu'on puisse imaginées. [src]
  Gueulfor  

Le Manuel des Dragons, aussi fréquemment appelé le Livre des Dragons, est une encyclopédie viking de toutes les espèces de dragons découvertes par la tribu Hooligan. Considéré comme un élément de connaissance important, c'est ainsi que les Vikings de Beurk connaissent les faiblesses et les méthodes nécessaires pour tuer les dragons.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le livre des dragons[modifier | modifier le wikicode]

Bork l'Audacieux, anciennement appelé Bork le Malchanceux, est celui qui a eu l'idée de rédiger un ouvrage afin de répertorier les différents dragons, leurs caractéristiques ainsi que des informations utiles à leur sujet. Il est également le trisaïeul de Gueulfor.

Dragons[modifier | modifier le wikicode]

Le Manuel des Dragons est remis aux étudiants de l'entraînement dragons afin qu'ils puissent étudier les dragons auxquels ils seront confrontés lors des sessions futures. Hormis Astrid et Varek qui l'ont déjà lu, le reste du groupe ne semble pas avoir envie d'étudier le Manuel.

Plus tard, dans la même nuit, Harold décide de le lire dans la Grande Salle pour essayer de trouver des informations sur les Furies Nocturnes, dans l'espoir d'utiliser le livre pour essayer d'approcher celui qu'il a abattu. Le manuel s'avère infructueux, dépourvu de statistiques, et ne fait que l'avertir que les Furies Nocturnes sont considérées comme trop dangereux pour essayer d'être tuer et devraient être évités à tout prix.

Dragons : Cavaliers de Beurk[modifier | modifier le wikicode]

Varek et Harold ajoutent un dessin et des informations sur une nouvelle espèce au manuel - le Typhonmrang - dans "Duo d'enfer".

Le livre a joué un rôle important dans "Ingrid au rapport - Partie 1" et "Ingrid au rapport - Partie 2" quand Ingrid a volé le livre pour les Exilés en échange de ses parents. Un Exilé a essayé d'utiliser le livre pour former un Dragon Vipère mais a échoué.

Dans "Pierre des merveilles", Harold a ajouté une illustration d'un Aile de la Mort dans le livre, à l'aide des descriptions de Varek.

Dragons : Défenseurs de Beurk[modifier | modifier le wikicode]

Dans "Exilé - Partie 2", Varek ajoute le Hurlement Mortel au Manuel des Dragons.

Dragons : Par delà les rives[modifier | modifier le wikicode]

Avant "L'œil de Dragon, 1re partie", Varek mentionne que le Manuel des Dragons a peu ou pas d'informations sur le Rage des Neiges.

Dragons : Retrouvailles[modifier | modifier le wikicode]

Après que Harold et Astrid aient appris que leur fille Zéphyr construit des pièges pour défendre la maison des dragons, Harold lui dit que ce serait vraiment génial si l'un d'eux se présentait parce qu'ils aiment les dragons. Zephyr ne le croit pas et montre à ses parents qu'elle a trouvé le Manuel des Dragons dans le grenier et feuillette les images qu'il contient montrant à quel point les dragons sont violents et redoutables. Elle demande pourquoi ses parents ne lui ont jamais dit la vérité sur les dragons, bien qu'elle ne comprenne pas comment les images du livre ont été dessinées avant que les dragons ne deviennent amis des Beurkiens. C'est alors que Harold et Astrid décident de mettre en scène la naissance de l'amitié entre dragons et viking lors de Snoggletog pour montrer aux enfants du Nouveau Beurk comment les dragons sont devenus leurs amis.

School of Dragons[modifier | modifier le wikicode]

Dans le pack d’extension "Secret of the Leviathan", Astrid a parcouru le Manuel des Dragons tout en essayant d'identifier un dragon nouvellement éclos, mais malheureusement, elle n'a rien trouvé d'utile.

Dragons : L'Envol de Beurk[modifier | modifier le wikicode]

Le Manuel des Dragons apparaît dans ce jeu comme le livre personnel du joueur montrant tous les dragons qu'il a et qu'il peut collecter.

Griffon grimoire, le Gronk a été chargé de garder le Manuel des Dragons par les Beurkiens, une tâche qu'elle prend très au sérieux.

Titache, le Terreur Terrible a laissé ses empreintes de pas encrées partout dans le Manuel des Dragons lorsque Varek essaie d'y écrire.

Dragons : Titan Uprising[modifier | modifier le wikicode]

Le Manuel des Dragons apparaît dans ce jeu comme le livre personnel du joueur montrant tous les dragons qu'il a et qu'il peut collecter.

Les Griffes de Tonnerres, en particulier Sturmundrang, sont répertoriés dans ce manuel. Il détaille que Sturmundrang se comporte différemment des Griffes de Tonnerres typiques et souligne une méthode très spécifique pour gagner la confiance et la loyauté de ce dragon : du poisson, des fruits en abondance et beaucoup de temps.

Les Agrippemorts, en particulier les Agrippmorts des Marais, sont répertoriés dans ce manuel. Il détaille les capacités de l'Agrippemort et suggère de s'imprégner sur les nouveau-nés Agrippemorts afin de les entraîner. En outre, au lieu du typique «Extrêmement dangereux, à tuer sur le champ», la section de l'Agrippemort comprend la ligne «Immédiatement fatal, éviter à tout prix».

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

Langues (dans le film)[modifier | modifier le wikicode]

Le langage utilisé dans le Manuel des Dragons est une langue que les Vikings de Beurk utilisent pour lire et écrire. Certaines lettres partagent les mêmes symboles tels que w, v, u, o et y ; e et i ; s et z ; etc. La langue manque de ponctuation et certaines lettres comme la lettre x utilisent "cs" ou "ks". Peu de lettres, comme la lettre q, ne sont pas identifiables car elles ne sont pas mentionnées dans le film. D'autres textes sont constitués de symboles sans signification ni organisation. Outre le film, la langue apparaît dans les webisodes animés.

La langue utilisée dans le film est une version modifiée d'un mélange entre Elder Futhark / runes anglo-frisonnes et anglais.

Les dragons sont placés à tort dans le Manuel des Dragons au lieu d'être répertoriés dans les classes.

Dans le film[modifier | modifier le wikicode]

  • Mille Tonnerres
    • Ce dragon solitaire hante les grottes marines et les sombres marécages.
    • Quand il est surpris, le Mille Tonnerres émet une détonation capable de tuer un homme à bout portant.
    • Extrêmement dangereux
    • À tuer sur le champ
  • Tronçonnator
    • Créature gigantesque aux ailes aiguisées comme des rasoirs, capable de débiter les plus gros arbres en tranches.
    • Extrêmement dangereux
    • À tuer sur le champ
  • Ébouillantueur
    • Asperge sa victime d'eau bouillante.
    • Extrêmement dangereux
  • Aile de la Mort
    • À peine nés, les bébés peuvent cracher de l'acide.
    • À tuer sur le champ
  • Gronk (Franchise), Hideux Braguettaure, Écrevasse, Dragon Vipère, Charogneur, Vélocidard, Rapidopiège, Murmure Mortel
  • Brûle ses victimes
  • Broie ses victimes
  • Étouffe ses victimes
  • Retourne ses victimes comme un gant
  • Furie Nocturne
    • Vitesse inconnue.
    • Taille inconnue.
    • Ce dragon est l'enfant maléfique de la mort et de la foudre. Ne jamais s'attaquer à ce dragon.
    • Votre seule chance, vous cacher et prier pour qu'il ne vous trouve pas.

Espèces de dragons apparues dans le manuel[modifier | modifier le wikicode]

Le Manuel des Dragons est attaché à l'ancienne idéologie des Beurkiens : les dragons sont dangereux et ravageurs.

Erreurs[modifier | modifier le wikicode]

Tel qu'il est affiché dans le film, le Manuel des Dragons contient de nombreuses erreurs.

  • Sur la deuxième page du Mille Tonnerres, les deux lignes qui ont été écrites se composent de "Ce dragon reclus" quatre fois sur la première ligne, et "Habite les grottes marines" quatre fois sur la deuxième ligne.
  • La page de l'Ébouillantueur dans le Manuel des Dragons a une ligne de la page du Tronçonnator : "Créature gigantesque aux ailes aiguisées comme des rasoirs capable de débiter les plus gros arbres en tranches."
  • Toutes les pages de dragon ont "Extrêmement dangereux, À tuer sur le champ '', où nous nous attendrions normalement à ce que le texte soit lu par Harold, le plus souvent plusieurs fois sur la page (bien que cela puisse simplement être pour mettre l'accent sur le meurtre à vue).
  • Après que Harold ait lu les quatre façons dont les dragons tuent des gens (pendant que la caméra est sur lui), la deuxième page sur laquelle il atterrit comporte trois dessins rouges et deux étiquettes. L'étiquette de gauche indique «Extrêmement» et celle de droite, «Dangereux».
  • Une image du Dragon Vipère apparaît sur les pages opposées de celle que la caméra pointe à plusieurs reprises.
  • Des images de Vikings tuant le Mille Tonnerre, l'Ébouillantueur et le Gronk apparaissent plusieurs fois.
  • En guise de complément, le texte supplémentaire, traduit uniquement comme l'alphabet traditionnel Elder Futhark / anglo-saxon, est affiché dans l'image miroir.
  • Ils ont dit "il n'y a pas d'informations sur le Hurlement Mortel dans le livre" mais il a été mentionné que "dans le livre, il était dit qu'il n'éclot que dans 100 ans" mais il est possible qu'il ait sauté cette partie, ou ne l'ait pas remarqué avant.
  • Varek a déclaré que l'Aile de la Mort n'avait pas l'image dans le livre. Cependant, dans le premier film, quand Harold lit le manuel, il y a une image de cette espèce.
  • Dans Dragons : Retrouvailles, Zéphyr dit que le livre appartenait à Stoïk, ce qui n'est jamais dit. Aussi, il fait environ un tiers de sa taille jamais vue ailleurs dans la franchise.

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • L'alphabet ressemble beaucoup au Khuzdul, la langue naine fictive du Seigneur des Anneaux et du Hobbit.
  • Le Manuel des Dragons est peut-être la version de la franchise de Comment dresser votre dragon du Professeur Yobbish dans la série originale de livres. Cela pourrait être le cas car après la première partie de la formation des jeunes Vikings dans le livre, Gueulfor dit aux garçons qu'ils peuvent obtenir plus d'informations dans la Grande Salle. Harold et Varek sont les deux seuls à aller le vérifier, tout comme dans le premier film, Harold est le seul à aller le vérifier après que Gueulfor en ait parlé aux jeunes Vikings.
  • Le dragon qui «étouffe ses victimes» est très probablement une référence au Grappausol.

Navigation[modifier | modifier le wikicode]

Wiki-wordmark.png

Manuel des Dragons est également disponible dans d'autres langues.
Visitez ces pages si vous préférez lire le contenu des langues respectives :
DeutschEspañolРусскийPolskiItalianoPortuguês中文English
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.