FANDOM


Certains d'entre nous naissent tout simplement différents [src]
  — Valka  

Valka est une justicière forte et intransigeante qui s’est également avérée être la mère perdue de Harold et la femme de Stoïk la Brute. Après avoir été enlevée par un dragon, tout le village de Beurk l’a présumée morte. Valka, cependant, a choisi de rester à l’écart de son propre gré, croyant que sa famille serait mieux sans elle. Près de deux décennies plus tard, elle croise accidentellement son fils, Harold lors de son voyage pour arrêter Drago Point Sanglant et finalement retrouve son mari, Stoïk.

Le dragon principal de Valka est un Foudroyant appelé Jumper. C'est le même dragon qui l'a enlevée il y a vingt ans.

Description officielle

Biographie

Passé

Dragons 2

Dragons: Par delà les rives Saison 6

Dragons 3

Apparence

Valka a les cheveux auburn et trois tresses séparées derrière le dos et a la peau pâle. Contrairement à la plupart des femmes vikings, elle a une silhouette fine, mais ses compétences en tant que guerrière sont vraiment étonnantes. Elle porte une tunique jaune à manches longues, une ceinture orange et un pantalon brun qui semble superposé. Sur sa tunique se trouve des plaques enveloppant sa poitrine avec un grand col en fourrure et de grandes épaulettes rondes. Elle a des protections aux avant-bras et des bottes avec des pointes sur les côtés. Elle a quelques couches de tissu autour de la taille et la jambe droite exposée.

La tenue de "dragonnier" de Valka possède une protection de poitrine et de grandes protections aux avant-bras avec des griffes au-dessus de ses mains. Elle porte également une cape rouge déchirée et des lanières de tissu autour de la taille. Elle porte occasionnellement un casque, lui servant aussi de masque, avec des cornes représentant un Ice Beast. Ce déguisement est recouvert de peinture bleue et rouge.

Dans le flash-back de son passé, Valka a été vue vêtue d'une chemise verte sans manches par-dessus sa tunique et d'une autre en fourrure. Sa ceinture était également différente et des brassards bruns recouvraient ses avant-bras.

Dans Dragons 3 : Le monde caché, Valka est inchangée. Son costume ressemblant à un Ice Beast est toujours utilisé dans les scénarios de combats et elle porte des vêtements plus confortables avec des tons bruns et verts basiques quand elle est au village. La seule différence visible est la mèche de cheveux grisonnante sur le dessus de sa tête qui commence à peine à apparaître, mais cela montre clairement qu'elle est plus âgée de lors de ses débuts dans Dragons 2, conformément au un an passé jusqu'au scénario principal du troisième film.

Valka possède également un bâton dont elle se sert pour communiquer avec les dragons, celui-ci est toujours présent dans Dragon 3.

Personnalité

Valka apparaît initialement comme plus sauvage que l'homme, compte tenu du fait qu'elle a eu plus de contacts avec les dragons qu'avec l'homme. Ses années d'isolement et de vie auprès des dragons l'ont rendue très méfiante envers les humains de façon général, atteignant le point où elle se sent éloignée d'eux. Pour cette raison, elle a une vision absolument noir et blanc, voire fataliste, des gens, les croyant incapables de changer et que certaines personnes sont "nées différentes".

Valka est forte et intransigeante dans la conviction à vouloir construire un monde un meilleur pour les dragons, en traitant avec discernement les trappeurs de dragons et leur traitement abusif sur ces créatures. Malgré son amertume envers son prochain, le passé de Valka en tant qu'épouse et mère lui permet de posséder un amour irrésistible pour les personnes qui lui sont confiées, en parvenant à établir de bonnes relations avec les dragons qu'elle sauve.

En volant avec Harold, Valka révèle un côté plus libéré de sa personnalité. Lorsque qu'elle vole à dos de dragons, elle a le sentiment de se sentir libre. Elle fait preuve de confiance en elle et se révèle être une femme incroyablement audacieuse lors de ses exploits d'agilité sur le dos des dragons. Valka peut être assez sensible et fait très attention à ne pas déranger les gens, comme le montre le fait qu'elle craint que Stoïk et Harold ne soient en colère contre elle parce qu'elle a choisi de ne pas rentrer chez elle. Elle agit également comme un puissant soutien pour ceux qui en ont besoin, toujours la première, à part Astrid Hofferson, à donner à son fils la confiance dont il a besoin pour atteindre ses objectifs.

Capacités, compétences et talents

Après vingt ans passés auprès de milliers de dragons sauvages, elle a appris certains de leurs secrets et de nouvelles compétences de liaison pour presque tous les dragons.

Entraînement et chevauchement de dragons : Le trait le plus remarquable de Valka est son habileté à communiquer avec des dragons après avoir vécu parmi eux pendant vingt ans. Elle n'a pas besoin de mots pour les commander et bouge même comme eux parfois. Elle permet également à la plupart des dragons de se calmer par des gestes simples et se sentir plus à l'aise dans sa prescience. C'est une véritable experte des dragons, qui en sait même plus sur les comportements et les capacités des dragons que Harold.

Force et aptitudes au combat : Même si elle manque de force et de combativité par rapport à sa famille, elle a été accusée d'essayer de faire face à Drago Point Sanglant, mais ce dernier l'a facilement vaincue.

Agilité : Elle est très sportive, capable de chevaucher facilement des dragons tout en restant debout en équilibre sur leur dos ou leurs ailes.

Fabriquer et inventer : L'autre trait remarquable de Valka est son habileté à créer. Comme son fils, elle est capable de se fabriquer divers objets, comme son armure, sa maison dans le sanctuaire et le jouet en peluche de dragon de Harold. Elle a également inventé son propre bâton qu'elle utilise pour créer un bruit vibrant afin de communiquer avec les dragons.

Techniques de survie : Après avoir été attrapée par Jumper, Valka a appris à se prendre en charge en dehors de Beurk en s'installant dans les grottes du sanctuaire du Dragon.

Dragons formés

Relations

Notes

Apparitions

Galerie

Liens, notes et références

Navigation