Le Verenflamme est l'espèce de dragons la plus petite connue de l'univers Dragons. Elle appartient à la classe des Enflammés.

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

Œuf[modifier | modifier le wikicode]

L'œuf des Verenflamme est de forme ovale et présente un motif d'écaille évident ainsi que de petites pointes dépassant de ses côtés. De plus grandes pointes se trouve sur le haut de l’œuf. Leurs œufs sont normalement de couleur orange ou rouge.

Dans Dragons : Par delà les rives, les œufs de Verenflames semblent très différents des autres représentations. Il est possible que seules les princesses Verenflammes éclosent à partir de gros œufs et que les œufs d'ouvrières vus dans la série appartiennent à des individus de sexe masculin plus petits. Dans ce cas, l'œuf est en forme de prisme droit à base hexagonale, semblable à des alvéoles. Ces œufs forment par imbrication des "ruches" de plusieurs mètres cubes, que l'on trouve plusieurs dizaines de mètres sous terre, à l'embranchement de galeries.

Ouvrières[modifier | modifier le wikicode]

Les Verenflammes ouvrières mesurent environ quelques centimètres. Ils ont des écailles brun-orangé qui brillent d'une couleur orange or brillant lorsqu'il est luminescent. Ils ont également cinq paires de pattes pour un total de dix pattes et des yeux blancs qui brillent dans le noir. Ils ressemblent beaucoup aux lézards, avec leur tête large et leur corps long. Lorsqu'ils s'enflamment, ils deviennent orange. D'après ce qui est indiqué dans la description de Dragons : L'Envol de Beurk, il semblerait que les minuscules Verenflammes soient tous des mâles.

Dans Dragons 3 : Le monde caché, les Verenflammes apparaissent de taille légèrement supérieure à celle des individus vus dans de la série télévisée. Ils ont de courtes épines sur le dos et d'autres sous la gorge. Ils ont des pupilles clairement visibles et leur corne nasale est plus foncée que leur peau. Ces Verenflammes n'ont seulement que quatre paires de pattes, contrairement à leurs homologues de la série.

Reine / Princesse Verenflamme[modifier | modifier le wikicode]

Les reines / princesses Verenflamme ont une apparence similaire à celle des ouvrières, mais présentent quelques différences qui les distinguent des autres. Par exemple, alors que le Verenflamme commun peut tenir dans la paume de la main, la reine est beaucoup plus grande, sa taille est comparable à celle d'un Pikpoketos. Elle possède également plusieurs cornes situées à l'arrière de la nuque et à l'avant du museau qui, ensemble, ressemblent à une couronne. Lorsqu'elle n'est pas chauffée ou à proximité de son nid, la peau de la reine Verenflamme est de couleur or pâle, avec des taches et un ventre de couleur beige. Elle ne brille pas non plus dans cet état. Les reines Verenflamme sont, comme son nom l'indique, toujours féminines et si une autre femelle devait naître dans un nid qui a déjà une reine, la nouvelle Verenflamme (la princesse Verenflamme) s'envolerait pour créer son propre nid. Les reines et princesses Verenflamme sembleraient être les seules femelles de l'espèce.

Titanaile[modifier | modifier le wikicode]

Les Verenflamme Titanaile sont très colorés. Ils ont un corps vert fluo avec des écailles distinctes. Leur tête, leur queue et la moitié de leurs ailes sont légèrement cyan tandis que l'autre moitié de leur aile est jaune. Les protubérances à l'arrière de la tête sont également jaunes. Leurs ailes sont de couleur bleue. Une rangée de fines épines court le long de leur dos et elles possèdent cinq paires de pattes.

Capacités[modifier | modifier le wikicode]

Température corporelle et éclat[modifier | modifier le wikicode]

Les vikings disent de leur corps qu'il est "plus brûlant que le soleil", et en effet, les toucher provoque une vive brûlure.

Langue venimeuse et venin de guérison[modifier | modifier le wikicode]

La langue d'un Verenflamme est capable d'injecter un puissant venin mortel pour tous les animaux, les Vikings et la plupart des dragons. Ce même venin, cependant, peut également être utilisé pour rallumer le feu épuisé d'un dragon de la classe des Enflammés, évitant ainsi leur mort imminente. La reine des Verenflammes a démontré cette capacité lorsqu'elle a injecté et guéri Krochefer avec son venin.

Personnalité[modifier | modifier le wikicode]

Le comportement des ouvrières est très différent de celui de la reine.

Ouvrière[modifier | modifier le wikicode]

À peine sorties de l’œuf, les ouvrières vouent une adoration à leur protecteur qui est, sauf cas exceptionnel, la reine Verenflamme. Sociales, les ouvrières se déplacent en nuées pouvant compter des millions d'individus. Elles ne sont pas farouches et se laissent facilement approchées.

Reine / Princesse[modifier | modifier le wikicode]

La reine protège toujours ses ouvrières, qui sont ses petits. Elle est constamment sur la défensive et préfère évaluer le danger avant de baisser sa garde et d'accorder sa confiance. Aussi la reine est-elle très intelligente. De fait, elle peut demander de l'aide à des alliés potentiels et élaborer des stratégies défensives.

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • Ce dragon détient le record du nombre de pattes : 10 !
  • Il est un des trois dragons à posséder plus de quatre pattes, avec le Hachetou et le Piédetonnerre.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Navigation[modifier | modifier le wikicode]


Wiki-wordmark.png

Verenflamme (Franchise) est également disponible dans d'autres langues.
Visitez ces pages si vous préférez lire le contenu des langues respectives :
DeutschEspañolРусскийPolskiItalianoPortuguêsEnglish
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.